Saint-Alban-du-Rhône, au carrefour de cinq départements

logo du site
  • Saint-Alban-du-Rhône,
  • Saint-Alban-du-Rhône,
  • Saint-Alban-du-Rhône,
  • Saint-Alban-du-Rhône,
  • Saint-Alban-du-Rhône,
  • Saint-Alban-du-Rhône,
  • Saint-Alban-du-Rhône,
  • Saint-Alban-du-Rhône,
  • Saint-Alban-du-Rhône,
  • Saint-Alban-du-Rhône,
  • Saint-Alban-du-Rhône,
  • Saint-Alban-du-Rhône,

Accueil du site > Pages Annexes > Origine du réseau d’eau

Origine du réseau d’eau

En 1928, Saint Alban du Rhône, petit village de 25O âmes, a été doté d’un réseau d’eau potable. Quelle joie pour les habitants de pouvoir avoir un robinet sur l’évier et d’y voir couler une eau limpide qu’ils devaient jusque là aller puiser au puits le plus proche ! En 1925, la commune fait l’acquisition d’une source en copropriété avec la commune de Saint Maurice l’Exil. Acte authentique de vente du 6 Juillet 1928 à l’étude de Maître Crétat notaire à St Alban du Rhône. Cette source, dite source FRANCOU, est située sur le territoire de la commune de Saint Maurice l’Exil, au lieu dit Givray. Elle est achetée à Madame FONT pour le prix de 33250 francs, en ce qui concerne la part de St Alban. Cette source a un débit de 200 litres minute. Par convention en date du 3 Janvier 1925 passée entre les communes, la répartition de la quantité d’eau attribuée à chacune d’elles est de 130 litres à St Maurice L’Exil et de 70 litres à la commune de St Alban du Rhône. L’entretien du réseau commun situé sur le territoire de la commune de St Maurice l’Exil reste à la charge de cette dernière.

Maires de l’époque :
- St Maurice l’Exil : Monsieur Paul TOURAY
- St Alban du Rhône : Monsieur Hippolyte VINCENT

Un compteur est placé chemin communal n°2 actuellement Route de St Maurice et un autre lieu dit le Turral actuellement chemin du Turral, afin de comptabiliser la quantité d’eau distribuée. En 1961, la commune de St Maurice l’Exil fait l’acquisition d’une nouvelle source, la source de MATA, située au lieu dit le Colombier pour son déversement dans le réseau commun à concurrence de 35% du débit. Cette addition d’eau décidée par Saint Maurice l’Exil dans une canalisation commune aux deux villages sans avoir au préalable consulté le Conseil Municipal de St Alban du Rhône a donné naissance à de nombreux débats et polémiques entre municipalités :
-  lettres entre maires
-  constat d’huissier de justice
-  lettres adressées de part et d’autre au sous-préfet, etc. Finalement, la commune de St Alban du Rhône obtient de la commune de St Maurice l’Exil une nouvelle convention aux termes de laquelle la commune de St Maurice l’Exil s’engage à fournir gratuitement à la commune de St Alban du Rhône une quantité supplémentaire d’eau de 100 litres minute à prélever sur le débit de la source MATA, propriété de la commune de St Maurice. A cette date la commune de St Alban du Rhône dispose donc d’une quantité totale d’eau de 170 litres minute. Le compteur du Turral est supprimé, c’est une des clauses de la convention.

Maires de l’époque :
-  St Maurice l’Exil : Monsieur CAPPIOT
-  St Alban du Rhône : Monsieur Alfred DURIEUX

Bien que se soit le SIGEARPE qui exploite maintenant le réseau d’eau de St Maurice, la dernière convention signée par les deux municipalités est toujours d’actualité puisque la quantité d’eau qui nous est due est de 250 mètres cube / jour soit approximativement 170 litres/minute

Retour à la page précédente



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF